Baromètre Pharmacien Connecté 2014 - Volet 2/2

DirectMedica – BIEN-être & santé – Medappcare ont décidé de lancer le premier baromètre Pharmacien Connecté.

Beaucoup de chiffres circulent sur l’appétence et l’adoption des technologies mobiles par les professionnels de santé avec très souvent des focus sur les médecins mais trop peu souvent sur le pharmacien, qui est pourtant un acteur majeur pour le développement de la santé mobile.

Le baromètre est divisé en 2 volets : un volet consacré aux objets connectés et un volet consacré aux applications mobiles de santé. L’étude a été réalisée sur un échantillon représentatif de 100 pharmaciens d’officine en France.

Baromètre du Pharmacien Connecté

Volet 2/2 – Applications mobiles de santé

 

Le nombre d’applications mobiles de santé ne cesse de croître et leur utilisation se démocratise au sein de la population générale. Les pharmaciens sont une profession plutôt technophile (cf. réussite du déploiement du DP…) et naturellement intéressée par tous les nouveaux outils permettant une meilleure prise en charge des patients en officine ou à domicile.

 

Notre baromètre montre que les pharmaciens sont 56% à avoir déjà téléchargé des applications mobiles de santé et 57% d’entre-eux pensent que ces applications apportent un bénéfice pour les patients.

De plus, déjà 11% des pharmaciens affirment avoir conseillé une application de santé à leur clientèle ! C’est un chiffre similaire à ceux observés chez les autres professionnels de santé. La première raison qui explique la non-recommandation d’applications est le manque de visibilité sur les différentes applications existantes.

Les pharmaciens affirment à 68% qu’ils seraient davantage enclin à conseiller des applications mobiles de santé si elles étaient évaluées par un organisme indépendant. En effet, malgré leur conscience du bénéfice de ces applications pour les patients, ils n’accordent que peu de confiance en la sécurisation des données de santé collectées via ces applications… Rassurer les professionnels sur la qualité et la sécurité des applications mobiles de santé semble être un élément important pour favoriser le conseil de tels outils au comptoir.

 

Télécharger l’étude complète

Télécharger l'étude

C'est ici !
Cliquez ici pour vous opposer aux cookies de mesure d'audience de Google